Page5
Page 2
Page 4
Page 2
Page 10
Page 14
Page 6
Page5
Page 8
Page 10
Page 7
Page5
Page 12
Page 11
Page 11
Page9
Page5
Page5
Page 4
Page 7
Page 10
Page 11
Page 12
Page5
Page 4
Page 3
Page 2
Page 8
Page 6
Page9
Page 13
Page 14
Page 15
Page 16

    FLEURINES OISE. SA VRAIE HISTOIRE.

Les armoiries de Fleurines. Cliquer pour voir


À 50 km de Paris, découvrons le petit village pittoresque de Fleurines et sa véritable histoire. Il est situé au coeur de la forêt d'Halatte.

Son origine remonte au 8e siècle au hameau de Saint-Christophe bâti au sommet de la butte Hermenc qui domine le village et offre un merveilleux panorama qui s'étend jusqu'au Sacré Coeur de Paris.

Son cadre, naturel et sauvegardé, s'oppose à son passé dominé par les seigneurs du prieuré de Saint-Christophe.


 Le site vous fera découvrir au cours de la visite :

Son prieuré du 11e siècle ; contrairement à l'internaute, plein de lui-même, du Quid qui prétend que l'abbaye fut nommée prieuré en 1083 tandis qu'elle le fut réellement en 1061.

Son église Saint-Jacques, remonte au 14e siècle contrairement aux écrits d'un prétentieux internaute du Quid.fr qui la date du 16e siècle, comme le signale aussi celui de "Senlis.club modélisme" et l'internaute pédant de Free.fr qui nous font croire que cette église fut construite par les moines de Cluny en 1061 et que celui du "Patrimoine.fr" la date du 15e siècle.

La Maison du Roi où fut établi le 1er ordre militaire appelé " l'Ordre de l'Étoile", le 16 novembre 1351, contrairement à l'internaute vaniteux de Freeoise.fr qui le date de 1350.

Le Chenil du Roy qui, contrairement à l'internaute infatué de Lycos.fr, n'était pas à Saint-Christophe, mais à Fleurines.

Ses vieilles rues. Ses écoles. Sa mairie. Ses traditions et ses fêtes. Ses vieux métiers. Ses associations. Son blason

La Vallée des Peaux Rouges qui fut le 1er centre d'attraction après guerre en France.

La forêt d'Halatte où les rois de la 1re dynastie venaient chasser. Le dernier des Carolingiens y trouva la mort au cours d'une chasse au sanglier. La chasse à courre.

Sans oublier les traces laissées par les guerres.

Carte de Cassini de 1750.

Les armoiries de Fleurines. cliquer pour voir

Pourquoi ce site ?

Mon objectif est :

1— de faire connaître la vérité sur des faits historiques incontestables dont les grandes cités se sont appropriés honteusement la paternité au détriment de Fleurines. ( exemple : la visite du roi Édouard III d'Angleterre qui a eu lieu à Fleurines et non à Senlis)

2— de rétablir cette vérité historique qui est trop fausse et erronée actuellement sur certains sites prétentieux du web. (voir ci-contre)

3— de rendre justice aux ancêtres bâtisseurs de l'église et de rétablir le vrai protecteur Saint-Jacques qui, depuis près de deux siècles, est totalement ignoré à cause d'un vitrail dont la légende ou l'affirmation est entièrement erronée (cadeau d'une certaine classe aisée de l'époque). Saint-Gilles n'est pas le protecteur du village. Aucun acte, aucun écrit, ecclésiastique ou laïque, ne fait mention à aucun moment de sa nomination tandis que Saint-Jacques est cité patron de l'église durant plus de 5 siècles, par le clergé lui-même et par les seigneurs du prieuré (dont l'acte de 1425 par Pierre Marquez archives nationales A n° 11, 3e partie). Du haut de sa chaire, le prêtre peut-il continuer, en citant " Saint-Gilles patron de l'église de Fleurines ", à clamer maladroitement des faussetés à ses ouailles? La connotation politique et sociale de cette énonciation, orale ou précédemment écrite, est irrespectueuse et dépréciative de la vérité historique et socioculturelle ; elle est des plus honteuses. Rendons à César ce qui lui appartient. On peut excuser l'innocence du mensonge quand il est de bonne foi, mais plus quand on connait la vérité.

_________________________________________


FLEURINES.

Un patrimoine roman et gothique. Un passé historique.

Un site qui domine la forêt royale d'Halatte.

Des équipements sportifs et culturels. Des manifestations. Etc.

__________________________________________


Merci de votre visite.

Ce site n'est pas figé. Il évoluera au fil du temps si vous voulez tout simplement apporter un complément d'information sur la vie de Fleurines au 20e siècle (des photos, des écrits), n'hésitez pas à m'écrire.

________________________________________


Tous les écrits, figurants dans

ces pages, sont tirés de

" Histoire de Fleurines et

de Saint-Christophe "

 par votre serviteur.

1939- Le centre du village
La Mairie Cliquer pour voir
L'église Saint-Jacques de Fleurines. Cliquer pour voir

Site officiel de

Roger ANA


  

Pompiers, Musique

Vieux métiers

Forêt d'Halatte

Vallée des Peaux Rouges

Mairie

Eglise

Fleurines

Saint-Christophe

 Croix Ste-Maxence,

Poste, Ecoles

Les guerres

ACCUEIL

Personnalités

Vieilles rues

Livres et DVD

                            Site créé par Roger ANA en novembre 2013. Tous droits réservés

La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective.

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon par les articles 425 et suivant du Code pénal.

Au 21ème siècle