Page9
index.html
Page 12
Page 14

LES PERSONNALITÉS

LES MAIRES

Avant 1790, la Commune était dirigée par un syndic assisté des marguilliers. Leur fonction consistait le plus souvent à rassembler la population à la porte de l'église et à lui notifier les ordres.

Le 1er maire élu fut Jacques Havy le 7 mars 1790. D'une génération à l'autre, leur mémoire s'efface jusqu'à l'oubli. Ces représentants du peuple ne se sont pourtant pas limités uniquement à présider à l'Assemblée municipale ; ils ont été le plus souvent des hommes engagés et dévoués.

  Duchauffour Alphonse                             Carlier Auguste                                 Haloy Lèon                                  Toursière Jean    

  maire de 1907 à 1918                         maire de 1919 à 1920                      maire de 1927 à 1958                     maire de 1959 à 1976      

                   Declercq Firmin                                  Desprez Michel                                     Falkenau Philippe

                 maire de 1977 à 1984                         maire de 1984 à 2001                            maire de 2001 à 2014

PERSONNALITÉS DIVERSES

Parmi les prêtres, on peut citer l'abbé Jean Leconte, fondateur du Bureau de Bienfaisance le 26 octobre 1633. Chanoine de la Collégiale Saint-Opportune à Paris, il légua ses revenus aux pauvres de son village natal. Son exemple fut suivi par l'abbé de Fleurines François Fortel le 19 avril 1691. On peut citer aussi l'abbé Jean François Dumont qui fut maire de Fleurines de l'An 12 à l'An 13.

Quelques artistes peintres et graveurs ont transmis leur passion ; parmi eux les peintres Pierre Deblois en 1848, Charles Deblois en 1893 et Bied-Charreton en 1909, le graveur Laurent Mélois en 1870, le sculpteur Denis Buret en 1851. Depuis 1990, de nombreux artistes ont exposé leurs oeuvres en fin d'année dans la Salle des Fêtes.

Retour

Page précédente

Page suivante

POPULATION

L'évolution de la population a été surtout liée aux développements des tuileries

Jusqu'aux 18 siècles, l'habitat était dispersé. La commune comptait 308 habitants et 77 maisons en 1720 principalement massées autour de l'église et du prieuré. Ce n'est qu'en 1800 que commença une importante transformation. Le plein emploi, qu'offraient les tuileries, maintenait de grandes familles au village. Puis vint l'exode du début du 20e siècle ne laissant à Fleurines que la population âgée. Et ce fut le contraire après l'an 1945 qui ouvrait l'ère du renouveau de la commune.

                                                               Nombre d’habitants

Année

1720

1724

1725

1726

1759

1790

1791

1792

1795

1801

1806

1820

Nbre

308

230

266

276

440

473

473

468

471

587

591

651

Année

1826

1831

1836

1841

1846

1851

1856

1861

 

1868

1872

1876

Nbre

715

723

748

743

806

826

772

792

 

850

752

702

Année

1881

1882

1884

1886

1887

1891

1896

1897

 

1889

1900

1901

Nbre

632

630

632

628

632

628

672

631

 

606

606

591

Année

1906

1910

1911

1921

1926

1931

1936

1946

1954

1955

1965

1995

Nbre

570

570

595

557

525

488

474

557

610

677

622

655

                                                                Nombre de maisons

Année

1542

1709

1713

1720

1724

1725

1726

159

1789

1791

1793

1806

 maisons

69

80

97

77

82

83

85

110

124

131

133

146

 

Contrairement à ce que prétend "Le Trésor des Régions" sur le Web, Fleurines avait 877 habitants en 1968 et non 600 habitants. Que d'erreurs sur le Web...

  Recensements complémentaires

1940 : 438 habitants.

1948 : 557 habitants.

1954 : 677 habitants.

1962 : 671 habitants.

1964 : 810 habitants.

1968 : 877 habitants.

1973 : 1404 habitants.

1975 : 1397 habitants.

1994 : 1491 habitants.